Published on December 11

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

Coqs et clochers intempestifs, odeurs et pratiques frappées de suspicion… du voisinage aux organisations animalistes, les plaintes et les agressions à l’égard du monde agricole se multiplient au point d’avoir leur propre nom : l’agribashing. Pourtant, ce coup de projecteur sur des agriculteur.trice.s en souffrance en cache une autre, celle d’un monde ouvrier agricole fait d'emplois précaires, sous-qualifiés, pénibles et faiblement rémunérés. Une invisibilité à laquelle Nicolas Roux, sociologue au CEET, le centre d’études de l’emploi et du travail du Cnam, a décidé de remédier en y consacrant sa thèse. Il est l’invité du podcast métiers anonymes ce mois-ci et nous invite à un changement de regard sur le monde agricole…

Voir plus

métiers anonymes

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

00:00

33:12

00:00

Share the episode

Facebook

Twitter

Lien de
l'épisode

Code embed

Épisodes de métiers anonymes

See other shows

Saisonnier.e.s agricoles, le « sous prolétariat » de nos campagnes ?

-33:12

Conseiller.e en centre d'appel : Big brother en open space ?

28:51

Auteur, autrice, un métier impossible?

30:31

Prof d'EPS : tout dans les jambes, rien dans la tête?

29:50

Aides-soignant.e.s en Ehpad : des ouvrier.e.s du soin ?

30:22

Blues des flics et gilets jaunes, le métier de policier.e en débat

29:35

Les secrétaires-assistant.e.s, une espèce en voie de disparition ?

29:54

Autres émissions

métiers anonymes