Published on May 05

Travail du sexe : "C'est mourir de faim ou mourir du Covid"

Avec le confinement, les travailleur·ses du sexe ne peuvent plus exercer. La majorité se retrouve sans aucun revenu, ni pour payer leur loyer, ni pour manger. Seule la solidarité permet d'aider les plus démuni·es. La crise sanitaire précarise ainsi encore plus le travail du sexe. Soutenez un journalisme indépendant : radioparleur.net/don

Voir plus

L'actu des luttes - Radio Parleur

Travail du sexe : "C'est mourir de faim ou mourir du Covid"

00:00

13:26

00:00

Share the episode

Facebook

Twitter

Lien de
l'épisode

Code embed